Arborescence des forums
Nous sommes actuellement le 17 Jan 2020, 20:05
Boutique


Zone horaire: Europe/Paris




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 25 Mai 2012, 12:39 
Hors-ligne
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Jan 2011, 15:20
Message(s) : 8945
Pays: Belgique
Ville: Bruxelles
Voiture: Autre BMW
Modèle: Série 3
Année: 2017
Ma voiture: 330e
Salut tout le monde!

Ayant fouiné sur le forum pour des infos claires et précises concernant les étapes à suivre pour exécuter un bon et vrai lavage à la main sur sa voiture, et n'ayant rien trouvé, je vous fait part ici de mes trouvailles sur un forum dédié: http://www.cosmetique-auto.com


La préparation esthétique automobile se fait en plusieurs étapes clés. Chacune a un rôle et une fonction précise. Le but de la préparation étant d'avoir une surface impeccable, protégée et brillante. Voici les différentes étapes dans l'ordre dans lequel elle doivent être faite :

1) Lavage
2) Décontamination
3) Polissage
4) Lustrage
5) Cirage
6) Maintient


Le lavage :

Il permet d'enlever les saletés (poussières, fientes, insectes, ...) présentes sur la carrosserie et d'avoir une voiture propre. Vous retrouvez le résultat de votre préparation esthétique automobile du premier jour. Le lavage doit se faire toutes les semaines ou tous les 15 jours, en fonction de l'état de votre voiture (intempéries, nombre de kilomètres parcourus, ...). Attention à utiliser un shampoing qui préserve les cires ainsi qu'un gant adapté (mouton ou microfibre) afin de ne pas créer de micro-rayures. Le séchage est aussi important. Evitez les peaux de chamois naturelles (qui laissent leurs huiles sur la carrosserie) et préférez une microfibre de séchage (waffle weave), une peau de chamoix synthétique ou une raclette en silicone.

La décontamination :


Malgré le lavage régulier de votre voiture, la carrosserie va se contaminer (goudron, résine, retombées industrielles, brouillard de peinture, ...). Ces contaminants adhèrent à la peinture et ne sont pas enlever par les shampoings. Vous pouvez les sentir en passant votre main sur la carrosserie après un lavage : elle est couvertes de rugosités. Le bruit est aussi une indication du niveau de contamination. Ces particules s'enlève à l'aide d'une barre d'argile (clay). Elle se passe en lubrifiant la carrosserie avec un quick detailer. Attention car en plus d'enlever les contaminants, elle va retirer également les cires présentes sur votre carrosserie. Vous allez obtenir une surface totalement propre et lisse comme un miroir.

Le polissage :

Après avoir décontaminé votre voiture et ainsi enlevé les contaminants présents à la surface de votre verni, vous remarquerez qu'il reste des défauts. Ceux-ci sont présents dans la surface du verni et ne peuvent être enlevé par une clay qui n'agit qu'en surface. Il s'agit de traces de pluie acide, de taches, de rayures, d'oxydation et de tourbillons. Pour les enlever, il faut utiliser un polish. Il en existe de deux types : ceux avec des remplisseurs qui vont combler les défauts et remettre ainsi la surface à niveau et ceux avec des abrasifs qui vont décaper une fine couche de verni afin d'égaliser la surface du verni. L'application d'un polish peut se faire soit à la main (gamme grand public, contenant des remplisseurs ou faiblement abrasif) soit à la polisseuse (gamme professionnel, avec plusieurs niveau d'abrasivité).

Les polish les plus abrasifs sont appelés compound est servent à corriger les défauts sévères. Ils sont à utiliser avec précaution ! Viennent ensuite les polish dits "intensif" pour les défauts moyen et enfin les polish de finition pour les défauts mineurs. Plus le polish est abrasif plus il va laisser de nouveaux défauts sur la carrosserie (hologramme, micro-rayures). Ces défauts sont dus aux abrasifs présents dans le polish. Ainsi un compound va corriger des défauts sévères mais va laisser ou créer des défauts moyens. Il faut donc passer un polish "intensif" après un compound, et un polish de finition après un polish intensif. Vous l'aurez compris, lorsque l'on utilise un niveau d'abrasivité, on passe toujours ensuite le niveau en dessous pour assurer un fini parfait. De même, on ne commence pas par le niveau le plus haut en agressivité car on risque d'enlever une couche importante de verni pour rien. On commence par le polish le moins abrasif. S'il reste des défauts, on passe a un polish plus abrasif puis on redescend en abrasivité pour la finition.

Le lustrage :


Cette étape du lustrage ne corrige pas de défaut et ne protège pas votre peinture. Elle consiste a nourrir la peinture et à lui donner de l'éclat. Elle ne doit pas être négligé et intervient après le polissage et avant la passage d'une cire. La peinture et le verni contiennent des huiles qui diminuent avec le temps. Le lustrage consiste a remplacer les huiles perdues afin de nourrir en profondeur votre surface et la préparer pour la pose de la protection. Pour cette étape on utilise généralement un glaze.

Il existe également des cleaners, sorte de "tout en un" qui ont plusieurs fonctions et servent a préparer la surface pour la pose d'une cire. Leur principale action est nettoyante afin d'enlever les contaminants (mais ils sont moins efficace qu'une clay) et les anciennes couches de cire. Ils contiennent également des huiles pour nourrir la peinture. Certains peuvent avoir en plus de faibles abrasif pour enlever les oxydations légères et les fines rayures ou encore ils peuvent contenir un peu de cire pour poser une fine protection. On les appelles communément des "all in one" ou AIO.

Le cirage :

C'est la dernière phase d'une préparation esthétique automobile. Elle consiste a protéger votre carrosserie des agressions extérieures (la cire va former une barrière protectrice) et a donner un brillant a votre véhicule. Il existe plusieurs type de cire en fonction de leurs composants. On distingue les cires synthétiques (appelées sealent) des cires naturelles (appelées cires). Un sealent est à base d'acrylique ou de polymère. Une cire est à base de carnauba. Les sealents offre une protection plus durable qu'une cire mais ont un brillant plus froid. Il n'est pas rare non plus de trouver des trouver des cires qui sont des mélanges de plusieurs composants (acrylique et polymère ou polymère et carnauba). Une technique répandue est de passer plusieurs couches de cires pour augmenter la protection ou de passer plusieurs cires différentes (une pour la protection ,l'autre pour le look). Dans ce cas il faut respecter l'ordre d'application suivant : acrylique puis polymère puis carnauba. Il s'agit de l'ordre de leur longévité : on met d'abords celle qui a une longévité supérieure a l'autre. On passera ainsi une cire à base de polymères avant une cire à base de carnauba.

Le maintient :

Le maintient est l'entretient courant de votre préparation esthétique automobile afin de la mettre en valeur. Il repose sur deux types de produits : les quick detailer et les quick wax.

Les quick detailer sont utilisés entre deux lavages pour enlever les poussières, les fientes, ... Ce sont des lubrifiants qui peuvent être utilisé pour faire glisser la clay sur la carrosserie mais aussi pour faire un lavage sans eau quand la voiture est très faiblement contaminée.

Les quick wax sont des cires en spray. Elles n'ont pas la même vocation que les cires en pot ou liquide qui forment une carapace pour protéger la carrosserie. Les quick wax servent juste a redonner de l'éclat, booster la cire après un lavage au shampoing ou un nettoyage au quick detailer. Elles donnent un look fraîchement ciré a votre auto.

_________________
Nucleo

"Alla Juventus vincere non è importante, è l'unica cosa che conta..." Giampiero Boniperti


{ SHARE_ON_FACEBOOK } { SHARE_ON_TWITTER } { SHARE_ON_DIGG } { SHARE_ON_MYSPACE } { SHARE_ON_DELICIOUS }
Haut
 Profil  
Répondre en citant 
Message Publié : 25 Mai 2012, 12:44 
Hors-ligne
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Jan 2011, 15:20
Message(s) : 8945
Pays: Belgique
Ville: Bruxelles
Voiture: Autre BMW
Modèle: Série 3
Année: 2017
Ma voiture: 330e
Pour continuer, voici une liste des produits ainsi que les méthodes à suivre pour appliquer ces étapes:

1. Le lavage (Shampoing):

La base du lavage auto, le shampoing vous permettra de retirer toute la saleté de votre voiture avant de commencer n'importe quelle autre étape. On peut y trouver différentes catégories de shampoing : les shampoings classiques, qui ne détériore pas la cire et sont pas trop fort. les shampoings forts, qui laveront bien la voiture, mais risquent de mettre à mal votre cire, et les shampoings lustrants qui contiennent des agents lustrants, afin de donner une légère protection à la carrosserie, ainsi qu'une surface lisse et douce au toucher.

Matériel recommandé :
(2x) gants de lavage de qualité (microfibre ou peau de mouton naturelle voire synthétique)
(1x) shampoing Automobile
(1x voire 2x) microfibres de séchage
(2x) seaux (si possible avec les grilles de type « Grit Guards »)
(1x) démoustiquant et anti-goudron (si besoin)


En préambule, voici quelques recommandations de base qu’il est toujours bon de respecter. Tout d’abord, privilégiez un endroit sombre ou ombragé. Le soleil qui tape sur la carrosserie a tendance à provoquer l’évaporation rapide de l’eau de lavage ou de rinçage avec comme conséquence l’apparition de traces gênantes et une petite perte de temps pour faire disparaître ces dernières. Idéalement, la peinture et les roues devront être froides lors du lavage. Veillez également à être attentif aux vêtements que vous portez : méfiez-vous des boutons, tirettes, bagues, bracelets et autres objets de ce genre qui sont source de rayure. Pensez à fermer portes et fenêtres. Ce conseil peut prêter à sourire, mais une minuscule ouverture peut provoquer des dégâts non négligeables.

Préparation :

1. Remplissez votre premier seau d’eau aux trois quarts. Ajoutez ensuite la quantité de shampoing adéquate (voir notice).
2. Remplissez le second seau d’eau claire.

Processus :

1. Lavez vos roues en premier lieu. Récurez les pneus (à l’aide d’une éponge ou d’une brosse spéciale) et nettoyez les jantes à l’aide d’une brosse douce et d’un produit spécialement adapté à la nature de celles-ci.
2. Inspectez ensuite votre véhicule. Il peut être utile de « pré-traiter » des zones fortement contaminées pour plus d’efficacité. Des insectes incrustés, des taches de goudron frais peuvent par exemple être retirés préalablement avec le produit approprié. Une voiture particulièrement boueuse ou blanchie par le sel pourra subir un pré-lavage au foam-gun. Ce système va permettre la pulvérisation du shampoing sous forme de mousse. La crasse, ramollie, pourra être partiellement retirée lors du rinçage. De plus, le lavage manuel en sera grandement facilité.
3. Rincez l’auto du haut vers le bas. Travaillez par section : ailes, capot, moitié de toit…
4. Plongez votre gant de lavage dédié aux parties basses de la voiture dans le seau d’eau savonneuse et commencez le traitement de ces surfaces. Si vous avez utilisé un dégraissant, un dégoudronnant, un foam-gun,… l’opération devrait être rapide et facile.
5. Rincez abondamment le gant dans le seau d’eau claire. Il est impératif de retirer un maximum de contaminants à ce stade. Rechargez le gant en eau savonneuse et poursuivez le travail.
6 Lorsqu’une section de carrosserie est terminée, rincez-là.
7. Une fois le travail terminé, videz vos seaux et répétez la préparation (eau savonneuse + eau claire).
8. Plongez votre second gant de lavage dans le seau d’eau savonneuse et frottez le délicatement sur le reste du véhicule en allant du haut vers le bas. Rincez après chaque section.
9. N’oubliez pas de régulièrement rincer votre gant à l’eau claire. Il doit être vierge de tout débris pour éviter les rayures.
10. Une fois le véhicule lavé et rincé, retirez l’embout de votre jet d’eau. Laissez l’eau s’écouler librement en partant du toit. En comparaison avec un rinçage normal, l’eau s’accumule moins et le séchage sera moins ardu. Arrosez ensuite de droite à gauche en descendant lentement.

Est-il utile de préciser qu'il ne faut surtout pas déposer les gants, éponges et autres microfibres sur le sol ? Vous mesurez aisément les risques auxquels vous vous exposez si vous faites cela...

Remarque : en ces temps de chasse au gaspillage, le lavage sans eau est considéré par certains comme une technique d'avenir. Des sociétés spécialisées proposent ce service et en ce qui concerne le grand public, l'Optimum No Rinse permet à tout un chacun de s'essayer à cette méthode de travail.

Séchage :
1. Humectez votre MF de séchage et essorez- là.
2. Attaquez les flaques d’eau résiduelle (toit, capot, hayon), essorez si nécessaire. Essuyez minutieusement votre voiture jusque dans ses moindres recoins. Vous pouvez vous munir d’une paille (technique la plus simple) pour déloger l’eau qui a tendance à stagner dans certaines crevasses ou jointures. Veillez cependant à ne pas souiller votre MF de séchage.
3. A l’aide d’une seconde microfibre, parachevez le travail pour une finition parfaite. Dans bien des cas, une eau trop calcaire peut réserver de mauvaises surprises au propriétaire d'une voiture foncée. Des taches disgracieuses et souvent tenaces peuvent apparaîtres lors du séchage. Pour y remédier, certains utiliseront un adoucisseur d'eau, d'autres simplement un peu de vinaigre. La méthode simple et répandue que nous conseillons consiste à vaporiser un Quick Detailer lors du séchage. Vous obtenez ainsi une finition parfaite.

Et après ?

Entre deux lavages, il est envisageable d'utiliser un Quick Detailer (nettoyant rapide et sans eau).
L'utilisation ou non de cette méthode sera laissée à votre appréciation : tout dépend de l'état de saleté de votre voiture.

Bien que très utile, en été par exemple, pour dépoussiérer une voiture il est recommandé d'être très prudent. Malgré l'excellente lubrification de ces produits, le risque de rayure est augmenté. Il importe donc d'être particulièrement soigneux...

Et comme tout ne se passe pas toujours comme dans le meilleur des mondes, vous serez inévitablement soumis aux dégâts causés par les fientes d'oiseaux, les taches de goudrons frais, les insectes collés,... Là encore, votre Quick Detailer fera des merveilles : en plus de préserver l'aspect esthétique de votre voiture, il préviendra certains dégâts plutôt ennuyeux (l'acidité des excréments d'oiseaux peut attaquer votre vernis).

_________________
Nucleo

"Alla Juventus vincere non è importante, è l'unica cosa che conta..." Giampiero Boniperti


Haut
 Profil  
Répondre en citant 
Message Publié : 25 Mai 2012, 12:48 
Hors-ligne
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Jan 2011, 15:20
Message(s) : 8945
Pays: Belgique
Ville: Bruxelles
Voiture: Autre BMW
Modèle: Série 3
Année: 2017
Ma voiture: 330e
2. La Décontamination (Clay)

Les faits :

- Utiliser une clay NE retirera PAS une rayure (elle pourra en révéler dans certains cas)
- Utiliser une clay retirera les contaminations de surface et préparera votre vernis pour l'étape suivante.
- Utiliser une clay par petites sections.
- Une clay retirera les résidus de moustiques séchés, goudrons, retombées industrielles et autres contaminations.
- Une clay peut être réutilisée mais elle doit être remplacée lorsqu'elle est trop contaminée.

Comment ?

La clay va retirer les micro et macro contaminations et laisser une surface lisse et propre. Certains d'entre nous seront dubitatifs quant à cette étape alors qu'elle est relativement simple à mettre en oeuvre. Notez bien qu'elle n'est pas du tout facultative dans la grande majorité des cas : si vous omettez cette étape, vous bâtirez votre travail sur des fondations pourries...

Voici un guide sommaire, mais efficace. D'autres techniques de travail sont disponibles, mais pour des raisons de clarté et de lisibilité, nous n'en parlerons pas ici. Libre à vous d'expérimenter et de trouver votre meilleure méthode en fonction de vos expériences et préférences.

Préparation :
Votre véhicule devra être scrupuleusement lavé et séché. Pour un meilleur confort, il est conseillé de travailler à l'ombre pour que votre peinture reste froide au toucher. Si vous disposez d'une barre de 200gr ou plus, découpez-la en plusieurs morceaux. Prenez-en un et aplatissez-le (comme une crêpe).

Processus :

1- Travaillez par petites sections (10cmx10cm). A l'aide de votre QD, lubrifiez généreusement : la clay ne doit pas entrer en contact avec une surface sèche sous peine de rayure.
2- Faites glisser la clay sur la surface de gauche à droite sans exercer de pression. Les aspérités sont rognées sous l'action mécanique de la clay. Lorsque la surface est parfaitement lisse, passez à ue autre section.
3- À l'aide d'une microfibre, retirez rapidement les résidus de QD chargés de contaminants.
4 -Malaxez régulièrement la clay pour toujours mettre en contact avec la peinture une portion saine.

Astuces :

* Avant une nouvelle utilisation, placer la clay dans un récipient d'eau tiède afin de ramollir la gomme et en faciliter l'utilisation.
* Les bruits de frottement peuvent vous donner de précieuses indications quant à l'avancement des travaux.
* Certaines personnes tendent à relaver leur voiture après utilisation de la clay pour éliminer les derniers résidus. Si vous avez bien travaillé, ce second lavage est inutile..
* N'hésitez pas à changer de microfibre si celle-ci est trop humide ou encrassée.
* Une clay tombée sur le sol devra être rapidement jetée à la poubelle pour éviter tout problème par la suite (les « maladroits » travailleront avec une petite boule d’argile)
* Les mélanges de shampoing et d’eau peuvent être une alternative au lubrifiant spécifique (plus coûteux) dans bien des cas. Attention, certaines clays se dégradent au contact d’un tel mélange. Faites un test préalable.

_________________
Nucleo

"Alla Juventus vincere non è importante, è l'unica cosa che conta..." Giampiero Boniperti


Haut
 Profil  
Répondre en citant 
Message Publié : 25 Mai 2012, 12:52 
Hors-ligne
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Sep 2009, 10:41
Message(s) : 7870
Pays: France
Ville: Ici
Voiture: Autre voiture
Ma voiture: [URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=180214IMG2930.jpg][IMG]http://img1
Très bon boulot.
Ça irait bien dans la nouvelle section "detailing"....
Si on l'ouvre un jour.

[ Depuis mon mobile ] Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant 
Message Publié : 25 Mai 2012, 12:53 
Hors-ligne
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Jan 2011, 15:20
Message(s) : 8945
Pays: Belgique
Ville: Bruxelles
Voiture: Autre BMW
Modèle: Série 3
Année: 2017
Ma voiture: 330e
3. Le Polissage (Polish)

L'outil le plus pratique pour un travail à la main est le pad en mousse abrasif. Le plus connu d'entre eux est le German Applicator de Wolfgang, mais il est possible d'utiliser les fameux pads Lake country de plusieurs abrasivités. Ces pads pour le polissage à la main sont plus grands qu'un simple tampon en mousse classique qu'on utilise pour applique une cire. Ils ont souvent un côté dur et abrasif qui se marie parfaitement avec les polishes et un côté plus mou pour appliquer une cire. La mousse de ces pads ressemble a celle utilisée pour les pads des polisseuses. Le côté dur correspond à la mousse d'un cutting ou d'un polishing pad, le côté mou à celui d'un finishing ou finessing pad.

Plus d'infos suivront...

_________________
Nucleo

"Alla Juventus vincere non è importante, è l'unica cosa che conta..." Giampiero Boniperti


Haut
 Profil  
Répondre en citant 
Message Publié : 25 Mai 2012, 12:58 
Hors-ligne
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Jan 2011, 15:20
Message(s) : 8945
Pays: Belgique
Ville: Bruxelles
Voiture: Autre BMW
Modèle: Série 3
Année: 2017
Ma voiture: 330e
4. Le Lustrage

Cette étape du lustrage ne corrige pas de défaut et ne protège pas votre peinture. Elle consiste a nourrir la peinture et à lui donner de l'éclat. Elle ne doit pas être négligé et intervient après le polissage et avant la passage d'une cire. La peinture et le verni contiennent des huiles qui diminuent avec le temps. Le lustrage consiste a remplacer les huiles perdues afin de nourrir en profondeur votre surface et la préparer pour la pose de la protection. Pour cette étape on utilise généralement un glaze.

Il existe également des cleaners, sorte de "tout en un" qui ont plusieurs fonctions et servent a préparer la surface pour la pose d'une cire. Leur principale action est nettoyante afin d'enlever les contaminants (mais ils sont moins efficace qu'une clay) et les anciennes couches de cire. Ils contiennent également des huiles pour nourrir la peinture. Certains peuvent avoir en plus de faibles abrasif pour enlever les oxydations légères et les fines rayures ou encore ils peuvent contenir un peu de cire pour poser une fine protection. On les appelles communément des "all in one" ou AIO.

_________________
Nucleo

"Alla Juventus vincere non è importante, è l'unica cosa che conta..." Giampiero Boniperti


Haut
 Profil  
Répondre en citant 
Message Publié : 25 Mai 2012, 13:10 
Hors-ligne
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Jan 2011, 15:20
Message(s) : 8945
Pays: Belgique
Ville: Bruxelles
Voiture: Autre BMW
Modèle: Série 3
Année: 2017
Ma voiture: 330e
5. Le Cirage

Les cires sont utilisées dans le monde automobile pour leur rendu (brillance, profondeur, effet miroir, effet mouillé, chaleur, …) et la protection qu’elles offrent vis-à-vis des agressions extérieures (fientes, insectes/exosquelettes, contaminations atmosphériques, goudron, saleté de la route, sel , pluie acide, oxydation, …).

Cires polymères:


Un sealant polymère est donc une cire non-organique créé a partir de polymères pour sceller la peinture grâce à une fine barrière. Ils ont une très bonne durabilité, offrent un brillant lumineux mais argenté et plat. Ce sont de bon compromis comme cire du fait de leur longévité, mais ils leur manquent les propriétés des cires de carnauba (chaleur et profondeur). Ceci est inhérent à leur structure moléculaire covalente : ils ne peuvent mimer les propriétés d’une cire au carnauba.

S’ils sont mal conçus, les sealants polymères peuvent se fissurer, jaunir ou fausser l’optique de la surface peinte. La plupart des sealants polymères de qualités contiennent des amines ainsi qu’un mélange de résine et un faible pourcentage de cire. Ils se distinguent entre eux par le type de polymères chimiquement créés et les composants utilisés dans l’émulsion suspendant les polymères.

Les polymères utilisés dans les sealants ont besoin d’une surface peinte pour former un lien moléculaire. Ils se fixent mal sur une surface métallique. Un verni a une surface poreuse, ce qui leur permet de s’attacher très bien et d’offrir la protection attendue. Les sealants ont pris leur essor avec l’industrie chimique dans les années 30. Les sealants polymère les plus communs inclus des silicones, des acryliques, des uréthanes, des butyles et d’autres types de polymères.

Application:

Les polymères ont besoin normalement de 24 heures avant d’appliquer à nouveau du produit si la température ambiante est en dessous de 21°C et 6 heures si elle est au dessus de 21°C. Tous les sealants polymères demandent un temps de pose avant que vous puissiez passez une nouvelle couche en obtenant de bons résultats. Le temps que met un polymère pour former ses liaisons monoculaires et/ou le temps d’attente pour appliquer une couche supplémentaire dépend de nombreux facteurs dont le type et la quantité de solvant utilisé, le type de polymère et des autres composants présents dans l’émulsion où sont suspendu les polymères. Si la polymérisation n’est pas terminée, la durabilité sera médiocre. Après polymérisation, les molécules sont stables et inertes. La présence d’eau ou de graisse empêche la polymérisation et va compromettre la force, la durabilité, le cross-linking et l’adhérence du polymère. Il faut s’assurer que la surface du véhicule ne sera pas exposée à la pluie, l’eau (cela inclut les Quick Detailer) pendant 12 à 24 heures.

Pour s’assurer d’une surface optimale (propre, sans huile et que la sous-surface ne contient ni graisse, ni résidus) pour l’accroche des sealants, il faut utiliser un polish sans huiles ou passer de l’alcool isopropylique (également appelé isopropanol ou IPA) ou un cleaner chimique (Zaino AIO, Klasse All-In-One, ...) après le polissage ou le passage de la clay. Les sealants polymères résistent à la chaleur, aux détergents et protègent (ou peuvent protéger) des pluies acides, de la pollution présente dans l’air, des excréments d’oiseaux, des UV. Les polymères sont hydrophobiques : les perles d’eau (beading) sont dues à la haute tension de surface (tensio-actif), l’écoulement (sheeting) est du a la structure moléculaire covalente. Plusieurs couches de sealant vont amener un look plus profond, plus mouillé (jetting), plus brillant. Une cire au carnauba va se fixer sur un polymère mais un polymère au dessus d’une carnauba ne pourra pas faire ses liaisons (à l’exception du Zaino Clear Seal : Z-CS).

Les cires au carnauba

Qu'est-ce que la carnauba ?


La carnauba est une cire végétale grasse, obtenue à partir de feuilles d’un palmier (Copernicia prunifera) poussant au nord et nord-est du brésil, le long des berges, des vallées et lagunes où le sol est noir et fertile. Cette cire recouvre les feuilles et est hydrophobe ; elle forme une barrière qui est une protection naturelle des feuilles contre les pluies acides, les polluants atmosphériques et les fientes d’oiseaux acides. Elle a une affinité avec l’eau, la capacité de retenir l’huile et a des propriétés de brillance excellente. La carnauba est la cire naturelle la plus dure, la plus solide et la plus transparente au monde. Elle contient principalement des esters d’acide gras (80-85%), des alcools gras (10-15%), des acides (3-6%) et des hydrocarbones (1-3%).

Sa couleur est déterminée par l’âge des feuilles quand elles sont récoltées. Elle va du jaune pale aussi appelée à tord carnauba blanche (pour des nouvelles feuilles non ouvertes) jusqu’au brun verdâtre appelée carnauba jaune (pour des vieilles feuilles exposées au soleil et aux intempéries). Il y a plusieurs qualités de carnauba : jaune, grade one, … La jaune pale (aussi appelée ivoire, blanche ou beige) a la plus grande clarté (elle est très transparente) et représente la plus haute qualité de carnauba disponible. Elle est très prisée pour les concours d’Elégance. La carnauba blanche n’existe pas naturellement. Il s’agit d’un terme marketing pour désigner la pureté (plutôt que beige ou ivoire). Une carnauba blanchie artificiellement a sa composition qui est forcément altérée et donc de moindre qualité. En plus de la couleur, la qualité se distingue aussi selon la région d’origine : Parnahyba, Piaui, Ceara et Bahai.


Application

La carnauba dans son état naturel ne peut être utilisé comme cire automobile car elle est vendue en bloc solide. C’est pourquoi on utilise des huiles, des solvants, de la cire d’abeille ou des polymères dans les cires pour qu’elles soient utilisables, performantes et durables. La carnauba appliquée sur une surface ne vas pas adhérer d’elle-même, ni former des liaisons moléculaires (à la façon des polymères). Les solvants et les huiles miscible sont ajoutés pour qu’elle puisse se répandre uniformément sur la surface. Les cires naturelles adhèrent initialement par la tension de surface. Le processus d’adhérence se fait ensuite, grâce aux éléments ajoutés (solvants et/ou huiles), dans les pores et le relief microscopiques de la surface créant ainsi un ancrage mécanique. La carnauba est intrinsèquement hydroscopique quand elle est exposée a l’eau : la cire gonfle et ferme ses pores, qui ajouté a la tension de surface provoque le perlage de l’eau (beading) et l’écoulement (sheeting).

L’application d’une cire peut demander deux étapes car associée à deux produits : une huile nettoyante (appelée cleaner ou pre-wax) et la cire. Le cleaner redonne les huiles perdues à la peinture, enlève la contamination de surface et prépare la surface pour que la cire puisse y adhérer de façon optimale en ouvrant les pores.

Les cires peuvent être considérées comme semi-solides jusqu’à ce que les agents (solvants ou huiles) s’évaporent. Ces molécules de cire forment une maille similaire à une boite à œuf sur les molécules de peintures (qui sont plus petites), ce qui leur donne une profondeur optique. A cause de cette forme particulière, la lumière reflétée est un peu déformée et produit le « jetting » aussi appelée effet mouillé (wet look). Ces propriétés de la carnauba créent un brillant riche avec une très grande profondeur et l’illusion d’une surface mouillée. Plus la qualité et le volume de carnauba sont importants dans la cire, plus cet effet sera prononcé.

Application à la main :


Zymöl et Swissvax ne conseille pas l’utilisation d’un applicateur avec leur cire premium afin d’obtenir le meilleur rendu. Ils utilisent des huiles naturelles à la place des solvants. En mettant la cire avec un applicateur, celui-ci absorberai une partie de ces huiles et cela serait préjudiciable sur l’effet esthétique. La principale raison de l’utilisation d’un applicateur est d’éviter d’attendre trois heures pour essuyer la surface une seconde fois afin d’enlever l’excès d’huiles.

L’application à la main est une étape importante utile pour ramollir la cire et pour l’étaler parcimonieusement. Certaines cires premium ont dans leur état latent des enzymes (c’est le cas des cires Zymöls avec la propolis) qui par le transfert de chaleur provenant des mains vont agir comme un catalyseur pour transformer le produit en cire prête a l’application. Il faut de la patience, car cela demande beaucoup de temps, mais le résultat en vaut la peine. Utilisez des gants en latex : ils sont efficaces car le latex ne raye pas et va prévenir la cire de souiller vos mains. Ils empêchent également de marquer le verni avec des paumes rugueuses ou avec les ongles.

Il faut mettre une petite quantité dans la paume de la main et la chauffer pour la faire fondre et activer la cire de carnauba. Avec les mains, appliquer doucement la cire dans un mouvement léger et d’une seule direction sur une surface de 20 à 25 cm² en suivant les lignes de la voiture. Essuyer après quelques minutes puis attendre trois à quatre heures (au soleil) pour que les huiles soient parties et essuyer doucement une nouvelle fois pour parfaire le brillant. L’application d’une cire Swissvax se fait sur toute la voiture avant de passer à l’essuyage alors que l’application et l’essuyage d’une cire Zymöl se fait panneau par panneau avec un essuyage immédiat (à cause des enzymes).

_________________
Nucleo

"Alla Juventus vincere non è importante, è l'unica cosa che conta..." Giampiero Boniperti


Modifié en dernier par Nucleo le 25 Mai 2012, 14:08, modifié 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant 
Message Publié : 25 Mai 2012, 13:24 
Hors-ligne
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Jan 2011, 15:20
Message(s) : 8945
Pays: Belgique
Ville: Bruxelles
Voiture: Autre BMW
Modèle: Série 3
Année: 2017
Ma voiture: 330e
6. Maintien

Le maintient est l'entretient courant de votre préparation esthétique automobile afin de la mettre en valeur. Il repose sur deux types de produits : les quick detailer et les quick wax.

Les quick detailer sont utilisés entre deux lavages pour enlever les poussières, les fientes, ... Ce sont des lubrifiants qui peuvent être utilisé pour faire glisser la clay sur la carrosserie mais aussi pour faire un lavage sans eau quand la voiture est très faiblement contaminée.

Les quick wax sont des cires en spray. Elles n'ont pas la même vocation que les cires en pot ou liquide qui forment une carapace pour protéger la carrosserie. Les quick wax servent juste a redonner de l'éclat, booster la cire après un lavage au shampoing ou un nettoyage au quick detailer. Elles donnent un look fraîchement ciré a votre auto.

¤ Le Quick Detailer ¤

Le Quick Detailer est un produit principalement utilisé pour le passage de la clay sur la carrosserie. Il permet comme le Quick Wax, de retirer toutes les traces de calcaires qui peuvent se trouver sur votre carrosserie après un lavage.

Les choix :

Chemical Guy's Synthetic quick detailer
Chemical Guy's Speed Wipe
Clearkote Quick Shine
Dodo Juice Time to Dry
MarkV Showroom Finish
Meguiar's Final Inspection
Meguiar's Last Touch
Meguiar's Synthetic detailer #135
Meguiar's Quick Detailer
Poorboy's Spray and Wipe
Swissvax Quick Finish
Victoria Quick Detail
Zaino Z6
Zymol Lehm Lube


¤ Le Quick Wax ¤

Le Quick Wax ou QW est comme son nom l'indique un produit permettant de cirer légerement et rapidement sa voiture, afin de redonner un petit coup de boost à la protection de base. Il permet aussi de retirer les traçes de calcaires restant sur la carrosserie et de la faire briller, comme si il venait d'être lustrer. Il peut être naturelle (N) ou à base de polymère (P)

Les choix :

AutoGlym Aqua Wax(N)
Dodo Juice Red Mist (N)
DuraGloss Aqua Wax
Meguiar's Ultimate Quick Detailer(P)
Pinnacle Crystal myst (N)
Pinnacle Souveran Spray Wax (N)
Swissvax Nano Express (N)
Zaino Z8 (P)
Zymol Field Glaze

_________________
Nucleo

"Alla Juventus vincere non è importante, è l'unica cosa che conta..." Giampiero Boniperti


Haut
 Profil  
Répondre en citant 
Message Publié : 30 Mai 2012, 10:45 
Hors-ligne
VIP
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Déc 2010, 21:54
Message(s) : 11275
Pays: France
Ville: Ile-de-France
Voiture: Autre voiture
Année: 2006
Ma voiture: Suzuki Swift
[Déplacé dans la nouvelle Rubrique dédiée - By Pachamama]

_________________
Image Guide pratique du Forum disponible ici
Image Calendrier 2013 du Forum disponible à la vente ici
Image Problème de chaîne de distribution (Moteur N47), on en parle ici
Image Les Quizz du Forum ici

ImageMon amie recherche du travail en IDF dans l'administratif/secrétariat. Son CV est disponible en MP ou par mail. Si l'un d'entre vous pouvait l'aider à en trouver, ça serait vraiment super sympa. Merci d'avance pour votre aide Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant 
Message Publié : 21 Juil 2012, 21:18 
Hors-ligne
Apprenti drifteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Fév 2012, 18:02
Message(s) : 1247
Pays: france
Ville: 77
Voiture: 118d
Modèle: SportHatch
Année: 2008
Ma voiture: viewtopic.php?f=7&t=14831
salut je voudrais savoir si je peux utilisé la clay après un bon lavage pour retirer les impureté mais sans passer de cire après ou de lustrage ?

merci pour ton aide !! :-)


Haut
 Profil  
Répondre en citant 
Message Publié : 21 Juil 2012, 23:34 
Hors-ligne
Kermit drifteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2011, 20:09
Message(s) : 10442
Pays: ......
Ville: http://vplan.com/36g7
Voiture: Autre voiture
Ma voiture: http://vplan.com/36g7
gingin77 a écrit :
salut je voudrais savoir si je peux utilisé la clay après un bon lavage pour retirer les impureté mais sans passer de cire après ou de lustrage ?

merci pour ton aide !! :-)


Oui tu peux passer la clay sans mettre de cire ensuite mais c'est quand même mieux de passer la cire ou le sealant ensuite.
Si tu souhaite mettre de la cire quelque temps après tu sera obligé de repasser la clay


Haut
 Profil  
Répondre en citant 
Message Publié : 22 Juil 2012, 09:12 
Hors-ligne
Apprenti drifteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Fév 2012, 18:02
Message(s) : 1247
Pays: france
Ville: 77
Voiture: 118d
Modèle: SportHatch
Année: 2008
Ma voiture: viewtopic.php?f=7&t=14831
ok merci de ton aide

je suis nouveau dans le détailing un peux peur de faire des bétise avec ma belle :-D

je vais m’entraîner sur ma voiture pour aller bosser :cyp:

une clio de 1997 :cyp:


Haut
 Profil  
Répondre en citant 
Message Publié : 22 Juil 2012, 22:36 
Hors-ligne
Apprenti drifteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Août 2011, 13:38
Message(s) : 910
Pays: france
Ville: colmar
Voiture: 120d
Modèle: Hatch
Année: 2006
Ma voiture: http://bmw-one.com/phpbb3/viewtopic.php?f=49&t=11998
Disont qu apres avoir passé la clay ta carrosserie sera "nue" l eau ne s ecoulera pas correctement il est vivement conseillé de cirer apres avoir lustré ta voiture.

[ Depuis mon mobile ] Image

_________________
Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi :)
ancienne voitures:
- polo 1.0L 45 poneys de 1991
-toyota corolla ts 192 cv de 2002
-bmw 120d de 2005
-BMW F20 118D sport 2012
Voiture actuelle
BMW F31 320d sport auto


Haut
 Profil  
Répondre en citant 
Message Publié : 20 Oct 2017, 11:23 
Hors-ligne
Nouveau BMiste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Sep 2017, 11:12
Message(s) : 70
Pays: France
Ville: Laval
Voiture: 120d
Année: 2012
Ma voiture: Lien Invalide
Superbe ce tuto ! c'est une belle mine d'informations !


Haut
 Profil  
Répondre en citant 
Message Publié : 20 Oct 2017, 21:18 
Hors-ligne
Apprenti drifteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Août 2011, 13:38
Message(s) : 910
Pays: france
Ville: colmar
Voiture: 120d
Modèle: Hatch
Année: 2006
Ma voiture: http://bmw-one.com/phpbb3/viewtopic.php?f=49&t=11998
Le Detailing un monde addictif !

_________________
Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi :)
ancienne voitures:
- polo 1.0L 45 poneys de 1991
-toyota corolla ts 192 cv de 2002
-bmw 120d de 2005
-BMW F20 118D sport 2012
Voiture actuelle
BMW F31 320d sport auto


Haut
 Profil  
Répondre en citant 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 

Zone horaire: Europe/Paris


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
Hébergé par